Combien touche un conseiller immobilier ?

conseiller immobilier

Si le marché de l’immobilier a énormément évolué au fil des ans, l’excitation et la crainte de l’achat, moment qui marque une nouvelle étape dans la vie d’une personne, n’ont certainement pas changé. Pour accompagner les familles et les particuliers qui souhaitent acheter un nouveau logement, ou vendre le leur, il y a le conseiller immobilier. Ils ne se contentent plus de placer des annonces et de planifier des visites, comme c’était le cas auparavant, mais participent à l’ensemble du processus immobilier, de la prise en charge d’une vente ou d’un achat à l’évaluation du bien, en passant par la recherche de candidats potentiels, le courtage et la signature du contrat final.

Consultant en immobilier : qui est-il et que fait-il ?

Le consultant immobilier est le professionnel de la vente et de l’achat de biens immobiliers qui s’occupe de toutes les phases de la négociation :  contact avec le client et identification de ses besoins, mettre le bien en vente par le biais d’annonces, en ligne ou dans des magazines ; ou rechercher le bon bien en fonction des offres du marché, contacts avec les acheteurs ou vendeurs potentiels et planification des visite, finalisation des négociations, phase bureaucratique de transfert de propriété et de vente.

Alors que l’agent immobilier n’était autrefois responsable que de certaines de ces activités, le conseiller est une figure qui doit nécessairement entretenir une relation de confiance avec ses clients, afin de les accompagner dans leur décision. Rendez-vous sur le site priximmobilier.info pour en savoir plus sur le salaire conseiller immobilier.

Différences avec l’agent immobilier

Il existe un certain nombre de différences entre les agents immobiliers et les consultants en immobilier qui rendent ces deux professions extrêmement différentes. L’agent est chargé des ventes et des achats dans une certaine zone. Le conseiller immobilier n’a pas de limites spatiales et peut aider le client à acheter ou à vendre le bien même depuis ou vers un autre pays ou une autre région. L’agent s’occupe exclusivement des négociations bureaucratiques nécessaires à la vente. Le consultant immobilier, quant à lui, s’occupe de toutes les tâches nécessaires à la finalisation de la négociation (des procédures techniques et bureaucratiques aux améliorations de la construction et de l’esthétique pour faciliter la vente), ainsi que des suggestions et des conseils stratégiques. L’agent ne rédige pas de contrats d’aucune sorte. Le conseiller immobilier, quant à lui, est chargé de rédiger les contrats, que ce soit pour l’achat, la vente ou la location à long ou à court terme (par exemple, dans le cas de maisons de vacances).

Modalités de rémunération et salaire

En général, le conseiller immobilier salaire se compose de deux parties : un salaire fixe mensuel et une commission.  Le fixe mensuel peut être très variable, en fonction des accords avec la société mère, des propositions de contrat ou du domaine dans lequel vous travaillez. En revanche, la commission est calculée sur le montant total de la vente ou de l’achat finalisé. Là encore, le pourcentage peut être très variable : la moyenne se situe autour de 10 % du montant, mais il peut être beaucoup plus élevé pour les propriétés de luxe ou dans les endroits où il y a une circulation particulière d’acheteurs. Trois façons d’augmenter vos revenus :

La gestion de propriétés de luxe : les propriétaires sont souvent prêts à payer des commissions plus élevées pour obtenir un service encore plus pointu et personnalisé.

Gestion de segments de marché moins populaires : par exemple, en ne traitant qu’avec des bureaux, il est possible de couvrir des secteurs moins connus qui doivent être étudiés et mis en valeur.

La gestion des propriétés de vacances : dans les stations touristiques, il est possible de travailler de manière plus rentable sur des propriétés louées pour de courtes périodes, tout en assurant de bons pourcentages de gains et des marges de recouvrement sur le montant budgétisé.

Avec qui le consultant immobilier travaille-t-il ?

Dans le cadre de ses activités de courtage, le conseiller immobilier sera très probablement en contact avec d’autres professionnels de l’immobilier. Certains d’entre eux, sans doute, le sont :

Conseillers en matière de banque et de crédit : les clients désireux d’acheter vont très probablement ouvrir un crédit hypothécaire ou un financement. Le conseiller immobilier les aidera à choisir le bon établissement de crédit, les meilleures offres sur lesquelles s’appuyer, à préparer les documents nécessaires.

Les conseillers en assurance : peut-être les clients veulent-ils assurer leur nouvelle maison ou le bureau qu’ils ont acheté, et là encore le conseiller immobilier suggérera les meilleurs plans, les agences de confiance, les évaluations techniques nécessaires et la documentation à apporter.

Constructeurs et artisans : que les clients achètent ou vendent, il peut être nécessaire d’apporter des améliorations ou des rénovations importantes au bien. Dans ce cas, le conseiller immobilier doit montrer son agenda rempli de noms de peintres, de maçons, de charpentiers, de carreleurs, d’architectes et d’ingénieurs pour aider ses clients à planifier les travaux et à prendre des décisions fonctionnelles et esthétiques.

Architecte d’intérieur : il suffit parfois de quelques touches de finition pour rendre un bien immobilier plus attrayant à la vente. Un architecte d’intérieur pourrait intervenir aux côtés du conseiller immobilier pour déplacer certains meubles ou remplacer certains accessoires et finaliser la vente plus rapidement et à un prix inférieur.

Notaires et avocats : avec la clôture de la négociation, il est nécessaire de passer par des contrats, des avocats et des notaires spécialisés. Dans ce cas également, le conseiller immobilier peut aider et organiser des réunions, en fournissant les contacts de professionnels de confiance avec lesquels il collabore avec profit.

 

Maisons en bois : tendance écolo
Acheter un programme immobilier neuf pour la région Île-de-France