Décontamination environnementale et traitement de l’air

traitement de l'air

Afin de pouvoir maintenir un environnement sain, une décontamination régulière de l’atmosphère est indispensable. Le but de ce processus consiste à assainir un lieu, quel qu’il soit, et ce, en détruisant les bactéries et les microbes qui y sont présents. Ainsi, la décontamination de l’air permet de prévenir un grand nombre de maladies, dont certaines graves. Le traitement de l’air peut être mis en œuvre de différentes manières, notamment par l’adoption de méthodes innovantes qui ne cessent d’évoluer. Quelles sont les solutions de décontamination de l’air ? Trouvez la réponse à toutes vos questions en lisant ce qui suit.

Le traitement ou la décontamination de l’air : principe !

Le traitement de l’air est un procédé sanitaire qui se pratique en tout lieu, afin d’éliminer les actions néfastes des microbes et des bactéries par des méthodes appropriées, comme l’utilisation d’un purificateur d’air. Ce procédé doit utiliser des techniques qui respectent les recommandations des organisations internationales.

Par ailleurs, une opération de décontamination doit parfois être réalisée par des spécialistes, compte tenu des enjeux et des spécificités de la procédure. Sur le site airinspace.com, vous trouverez une équipe de professionnels capables de décontaminer vos locaux ou votre maison dans les règles de l’art.

En outre, notez que la purification de l’air peut se faire de différentes manières, selon les circonstances et la nature des locaux. La technique peut inclure un nettoyage physique, ainsi que l’utilisation de procédés de désinfection ou de produits de nettoyage spécifiques.

La purification de l’air par les rayons ultraviolets !

Les rayons UV ne sont pas visibles à l’œil nu et ont une longueur d’onde de 200 à 300 nanomètres. Cela induit un spectre électromagnétique avec une propriété unique : l’effet germicide. En d’autres termes, grâce à l’utilisation d’une lampe UV, les rayons ainsi émis irradient les micro-organismes par l’altération de leur acide nucléique. Ce processus induit l’inactivité d’un grand nombre de bactéries, protozoaires et virus. En effet, ces derniers perdent leur capacité de reproduction et leur faculté d’infection. La surveillance qualité de l’air intérieur erp va de pair avec la décontamination de l’environnement par les rayons UV, qu’il s’agisse d’un centre médical, d’une école ou des bureaux d’une entreprise. Cette méthode innovante est très appréciée pour son aspect écologique. Elle permet d’obtenir une atmosphère exempte de pathogènes et convient aussi bien aux locaux neufs qu’aux locaux anciens ou rénovés. De plus, aucune modification des installations existantes n’est nécessaire, ce qui en fait une technique simple mais efficace. Par ailleurs, la décontamination par UV est aussi utilisée pour l’entretien des centres commerciaux, des hôtels et des installations extérieures.

La technique de la filtration des particules !

La technique de filtration des particules est l’une des méthodes les plus courantes pour traiter l’air d’un espace et assurer ainsi le bien-être des personnes qui y vivent. Parmi les appareils dédiés, on trouve le purificateur d’air bureau, qui sert à brasser l’air présent dans les lieux à décontaminer, en le purifiant en le faisant passer à travers différents filtres. 

La méthode de filtration est un élément clé des salles blanches. En effet, dans ces zones sensibles, l’air en circulation doit passer par une série de filtres dont la capacité à capter les particules augmente progressivement. Ceux qui peuvent en retenir la plus grande quantité sont désignés comme absolus, comme c’est le cas des High efficiency particulate air (HEPA). En revanche, un appareil qui possède une grande capacité de filtrage est dit absolu et est donc généralement constitué de fines membranes en fibres synthétiques. Il peut capturer jusqu’à 99 % des particules, y compris les virus. Mieux encore, il est capable d’éliminer très efficacement les microparticules, voire d’empêcher leur introduction dans des espaces donnés.

La décontamination : utilisation de produits chimiques !

En plus du purificateur d’air, il existe des produits aux propriétés biocides, qui peuvent être introduits dans les circuits de ventilation ou les systèmes de filtration. Cependant, ils peuvent être dangereux pour l’homme et doivent donc être manipulés avec précaution. Les équipements proposés vont détruire chimiquement la pollution de l’air. Certaines technologies sont non sélectives et peuvent détruire simultanément les produits chimiques dangereux et les micro-organismes présents dans l’air.

Il existe donc des unités autonomes qui servent à décontaminer l’air en éliminant en même temps les produits chimiques, les agents pathogènes et les allergènes. Ce type de centrale de traitement de l’air assure un assainissement de l’air à 100 % en combinant la filtration mécanique et la désintégration catalytique des micro-organismes résiduels en suspension dans l’air. Au lieu d’être piégés, les levures, bactéries et moisissures sont détruites des deux côtés du système de filtration. C’est le catalyseur qui provoque l’oxydation des micro-organismes, ce qui induit une gazéification et une minéralisation de la structure moléculaire. Cette solution est particulièrement adaptée dans les zones où le contrôle de l’atmosphère est accru, comme dans l’industrie alimentaire (découpe, conditionnement, cuisson…). Le système limite les contaminations croisées, tout en assurant une surpression saine. 

L’artisanat tibétain : une tradition millénaire
Peut-on réparer un pare-brise ?