Publié le : 12 mars 20236 mins de lecture

Négocier est une compétence primordiale dans la vie de tous les jours, que ce soit pour obtenir une remise sur un produit, trouver un accord avec un collègue ou pour conclure un contrat d’envergure. Mais comment négocier comme un pro et atteindre vos objectifs tout en préservant les relations interpersonnelles ? En vous rendant sur ce site, vous découvrirez les stratégies efficaces pour négocier comme un pro et conclure des accords satisfaisants pour toutes les parties prenantes. Vous pourrez aussi découvrir des formations ou recruter dans ce domaine !

Stratégies pour convaincre

Identifier les besoins de votre interlocuteur

Pour bien négocier, il est indispensable de comprendre les besoins de votre interlocuteur. Plus vous connaissez les motivations et les objectifs de votre interlocuteur, plus vous avez de chances de trouver un accord satisfaisant pour toutes les parties prenantes. Pour cela, posez des questions sur les besoins de votre interlocuteur et écoutez attentivement ses réponses.

Présenter les avantages de votre proposition

Avant de négocier, il est essentiel de lister les avantages de votre proposition. Décortiquez-les et expliquez-les clairement à votre interlocuteur en les reliant à ses besoins et objectifs. Cela permet d’établir une relation de confiance et de montrer que vous cherchez réellement une situation gagnant-gagnant.

Utiliser des exemples concrets

Utilisez des exemples concrets pour démontrer les avantages de votre proposition. Cela permet à votre interlocuteur de mieux comprendre votre point de vue et renforce votre crédibilité. Choisissez des exemples précis qui sont en lien direct avec les besoins de votre interlocuteur.

Répondre aux objections de façon constructive

Lors d’une négociation, il y aura certainement des objections de la part de votre interlocuteur. Il est important de ne pas les ignorer et de les considérer comme des opportunités d’approfondir la discussion. Écoutez attentivement les objections et répondez de manière constructive. Si vous ne pouvez pas répondre immédiatement, prenez le temps de réfléchir et de proposer des solutions alternatives.

Techniques pour répondre aux objections

Pour répondre aux objections lors d’une négociation, il est important de rester constructif et de ne pas prendre les objections comme une attaque personnelle. Il faut écouter attentivement les objections et essayer de les comprendre pour mieux y répondre. Utiliser des exemples concrets peut aider à illustrer les avantages de la proposition et à renforcer son argumentation. Il est également possible d’utiliser des questions pour mieux comprendre les préoccupations de l’interlocuteur et pour répondre de manière plus efficace. Enfin, il est important de toujours garder le contrôle de la négociation et de ne pas céder trop facilement à des concessions tout en étant prêt à faire des compromis raisonnables.

Astuces pour faire des concessions tout en gardant le contrôle

Fixer vos limites avant la négociation

Avant de débuter la négociation, fixez vos limites et ne les dépassez pas, sauf en cas de circonstances exceptionnelles. Cela vous aidera à garder le contrôle de la négociation tout en évitant de faire des concessions qui pourraient nuire à votre position.

Commencer par demander avant de faire des concessions

Au début d’une négociation, commencez par demander ce que votre interlocuteur est prêt à offrir avant de faire des concessions de votre côté. Ce faisant, vous aurez une idée plus précise des attentes de l’autre partie et pourrez construire une réponse adéquate.

Utiliser les échanges pour obtenir des contreparties

Utilisez les échanges pour obtenir des contreparties. Lorsque votre interlocuteur fait une proposition, ne répondez pas immédiatement, mais réfléchissez aux possibilités d’échange. Vous pouvez proposer une modification de la demande de votre interlocuteur en échange d’une concession de votre part.

Savoir se retirer si les concessions sont trop importantes

Il arrive parfois que la demande de l’autre partie soit trop importante et que vous ne puissiez pas faire de concessions. Dans ce cas-là, soyez prêt à vous retirer de la négociation. Cela peut permettre de renforcer votre position à l’avenir, car l’autre partie comprendra que vous êtes déterminé à protéger vos intérêts.

Erreurs à éviter en négociation

Même si la négociation est importante, certaines erreurs courantes peuvent être évitées pour atteindre vos objectifs plus facilement.

Mauvaise préparation de la négociation

Une mauvaise préparation de la négociation peut mettre vos objectifs en péril. Assurez-vous de connaître les besoins et les objectifs de l’autre partie, les points forts et les points faibles de votre position, et les alternatives possibles avant de commencer la négociation.

Manque de communication efficace

Le manque de communication efficace peut mener à des malentendus qui peuvent nuire à la négociation, voire la bloquer complètement. Afin d’éviter cela, utilisez un langage simple et sans ambigüité, répétez les demandes pour être sûrs que tout le monde a parfaitement compris, et évitez les jugements de valeur.

Adoption d’une approche agressive ou trop conciliante

Adopter une approche agressive risque d’endommager les relations interpersonnelles, tandis qu’une approche trop conciliante pourrait nuire à vos intérêts. Trouvez un juste milieu en adoptant une approche ferme, mais respectueuse, en évitant les émotions excessives et en proposant des solutions équilibrées.