Que boire et manger à Cuba ?

Alors que la plus grande île des Antilles ne compte pas sur la nourriture pour attirer les touristes, elle a une riche histoire culinaire avec de nombreuses influences différentes. En fait, le peuple Taino, les colons espagnols, les esclaves africains, les colons français et l’afflux récent de Chinois ont tous contribué à la réputation de la cuisine cubaine. Connaissant également le statut du rhum dans ce pays, il est difficile de ne pas le mentionner. Quels sont ces fameux cocktails au rhum ? Quelles spécialités cubaines devez-vous goûter lors de votre visite ?

Boissons de spécialité cubaine

À commencer par les boissons non alcoolisées, Cuba est connue pour sa variété de fruits juteux et exotiques, qui sont transformés en abondance en jus comme le batido et le guarapo qui est un jus de canne à sucre traditionnel fraîchement pressé. Quant à lui, le granizade est une boisson cubaine à base de glace pilée et de liqueur non alcoolisée. Aussi, le très sucré et corsé café cubano et cortadito (un café long avec beaucoup de lait) sont au cœur de la vie sociale locale. Quant aux boissons alcoolisées, le rhum, associé à l’histoire du pays depuis le XVIe siècle, est la boisson cubaine la plus populaire, se classant au premier rang sans concurrence. Le Bacardi et le Havana Club sont les deux marques qui se détachent du lot. Par ailleurs, des centaines de cocktails à base de rhum existent à Cuba, mais les plus célèbres et les plus populaires sont le Mojito, le Daiquiri et le Cuba Libre. La bière occupe la deuxième place, Cristal et Mayabe étant les marques les plus populaires.

Plats traditionnels cubains

Le terme « vieux vêtements » ou « ropa vieja » fait référence au plat national de Cuba. Dans cette recette, la viande est déchirée après avoir été longuement cuite dans une sauce tomate acidulée. Une viande hachée à base de tomates, d’olives, d’oignons, de vin blanc et de raisins secs, connue sous le nom de picadillo a la habanera, est également une spécialité cubaine. Le porc est le plus souvent utilisé comme garniture pour les événements spéciaux, ainsi le lechón, ou cochon de lait, est souvent préparé. Les masas de cerdo fritas sont des cubes de porc frits marinés dans du jus d’orange amère, tandis que le bistec de cerdo encebollado, plus simple, est constitué de côtelettes de porc avec des oignons caramélisés. À Cuba, le poulet se retrouve souvent dans des plats comme l’ajiaco. Il s’agit d’un ragoût originaire d’Afrique et cuisiné avec du poulet, des légumes et des tubercules. A Cuba, le riz joue un rôle vital. Par exemple, le traditionnel arroz cubano est un riz à la tomate accompagné d’œufs au plat, de bananes plantain et de l’incontournable Moros y cristianos, littéralement « maures et chrétiens », à base de riz blanc et de haricots noirs. La langosta enchilada de cuba fait partie des plats traditionnels cuisinés dans une sauce tomate épicée et servis avec du riz.

Qu’en est-il des desserts ?

Le boniatillo, une crème de patate douce parfumée à la cannelle, arroz con leche ou riz au lait, sauce cusubé ou tapioca, malarrabia ou purée de banane, mermelada de fruta ou confiture, et enfin majarete, un dessert finement préparé à base de jus de maïs moulu, lait et cannelle, quelques-uns des délicieux petits desserts pour lesquels Cuba est connue. Les crèmes glacées sont également très appréciées, tout comme le queso con guayaba, un mélange de fromage frais et de la pâte de goyave et les cascos, des écorces de fruit confites font partie des registres de spécialité de Cuba en matière de dessert. Outre ces desserts délicieux, Cuba, île tropicale de premier ordre, est connue pour son abondance de fruits exotiques délectables, notamment l’ananas, la mangue, la pastèque, la goyave, la noix de coco, la papaye et bien sûr, la banane plátano-manzano (banane-pomme), dont l’arrière-goût ressemble à celui de la pomme.

Pourquoi passer vos vacances dans une villa de luxe ?
Pourquoi devriez-vous visiter Florence ?