E-liquides : quel taux de nicotine choisir ?

E-liquides

Le dosage de nicotine est très important dans la préparation du liquide de l’e-cigarette. La nicotine est, en effet, une substance très addictive pouvant entraîner une dépendance chez le fumeur. Quand ce dernier arrête de manger, il développe une fringale qui peut entraîner des effets secondaires sur l’organisme comme l’irritabilité, l’insomnie ou le stress.

Le rôle du HIT

Lorsque vous fumez une cigarette ou que vous vapotez avec une cigarette électronique, vous ressentez ce qu’on appelle un « HIT ». C’est un terme emprunté de l’anglais afin de définir la sensation de grattement dans votre gorge au passage de la vapeur. Ladite action du pharynx joue un rôle crucial, car elle procure la sensation de plaisir immédiate à l’utilisateur de l’e-cigarette. S’il est trop bas, vous aurez rapidement une impression de n’avoir rien aspiré. Choisir le bon taux de nicotine, c’est aussi trouver le produit qui vous convient. S’il est trop faible, dans ce cas, vous aurez l’impression qu’on ne suce rien. S’il est trop fort, vous pourriez plutôt ressentir une irritation de la gorge, ce qui peut vous faire tousser. Afin de trouver le bon équilibre, vous devez trouver la dose de nicotine adaptée à vos besoins. Cependant, il vous est déconseillé de risquer de ressentir un manque tout pendant la journée en ne commençant pas avec la nicotine. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Le choix de taux de nicotine

Une fois que vous souhaitez acheter votre premier eliquide pour e-cigarette ou fabriquer votre propre e-liquide, le dosage de la nicotine est la première chose à considérer. Cette dose est systématiquement exprimée en mg/ml afin de faciliter la lecture, et elle sera inscrite sur votre flacon et la notice produit correspondante. La majorité des bases e-liquides ou DIY sont généralement disponibles en 3, 6, 12 et jusqu’à 18 mg/ml. Vous devez ensuite faire un choix en fonction de votre consommation quotidienne de cigarettes et de votre dépendance à la nicotine. Pour les faibles dépendances fumant moins de dix cigarettes par jour, la dose de nicotine est comprise entre 3 mg/ml et 6 mg/ml. Pour la dépendance moyenne de 10 à 20 cigarettes consommées par jour, la dose est comprise entre 6 et 12 mg/ml. Pour la forte dépendance à la consommation de plus de 20 cigarettes par jour, le taux est compris entre 12 et 18 mg/ml. Évidemment, ces conseils sont encore théoriques et la pratique va vous permettre de trouver le taux de change qui correspond exactement à vos besoins. Si la dose est trop élevée, vous pouvez tousser, et si la dose est trop faible, vous ressentirez des fringales pendant la journée. Ajustez votre dose en fonction de ce que vous ressentez pour trouver exactement la dose idéale. Parfois, il est préférable de commencer avec le taux élevé et de se rétrécir pour obtenir la sensation que vous voulez.

Choisir la composition de l’e-liquide de base

Qu’il s’agisse d’e-liquide étant prêt à l’emploi ou de DIY, choisir la bonne base est également important. La base est constituée de glycérine végétale (VG) et de propylène glycol (PG), qui affectent le HIT, ainsi que le volume de la vapeur et la présentation de la saveur. Si le propylène glycol favorise le HIT, également, il est responsable de la sensation de la déshydratation et de la fluidité de votre e liquide pas cher. C’est pourquoi il existe très peu de e-liquides 100 % propylène glycol. Cette option a souvent le potentiel de produire des fuites au niveau de votre clearomiseur. La base 100 % glycérine végétale est disponible dans une gamme plus large. En effet, VG permet d’épaissir l’eliquide pas cher pour éviter les fuites, mais aussi d’encrasser plus rapidement la résistance. De plus, cela permet à votre cigarette électronique de générer plus de vapeur. Le VG confère également un goût plus ou moins légèrement sucré au liquide, selon les personnes. Par contre, en l’absence de PG, la saveur et le HIT sont moins prononcés. C’est un choix très courant pour les utilisateurs d’e-cigarette qui veulent avoir une vapeur dense en ayant un HIT très satisfaisant. Avec cette dose, vous évitez les fuites et la sensation de déshydratation. C’est le choix le plus populaire pour les fabricants d’e-cigarettes et d’e-liquides. C’est vraiment un compromis idéal entre les différents avantages et les inconvénients du PG et du VG. La vapeur est toujours abondante, la saveur est présente, le HIT est signalé et les fuites sont généralement évitées.

Quelle différence entre sels de nicotine et nicotine ?

Les sels de nicotine sont une autre façon de consommer la nicotine grâce aux e-cigarettes. La molécule est extraite de différentes manières pour obtenir une substance étant plus proche de nicotine naturelle présente dans les plants de tabac. Vous obtenez alors de nouvelles sensations, surtout que le corps absorbe plus vite la nicotine. C’est presque similaire aux cigarettes classiques. D’autre part, des concentrations élevées de sels de nicotine sont moins irritantes pour la gorge que la nicotine ordinaire. Par conséquent, les e-liquides contenant des sels de nicotine semblent être idéaux pour les gros fumeurs qui souhaitent éviter d’éventuels désagréments lors du vapotage. En revanche, le HIT dans la gorge est moins perceptible avec les sels de nicotine. Cela peut déranger les débutants qui veulent arrêter de fumer avec des e-cigarettes. Les e-liquides à des sels de nicotine sont généralement proposés à raison de 10 ou 20 mg/ml. Ils s’adressent notamment à des gros fumeurs et utilisateurs d’e-cigarette qui souhaitent augmenter le taux de nicotine sans irritation.

Bien choisir son matériel

La vapeur que vous allez inhaler à travers les e-cigarettes contient de nicotine, sauf si vous utilisez un e liquide étant à 0 mg/ml de nicotine. Par ailleurs, une e-cigarette de qualité doit constamment délivrer à chaque inhalation une bonne dose de nicotine. Si vous débutez avec les e-cigarettes, choisissez des e-cigarettes ou des cartouches faciles à utiliser plutôt que des boîtes trop compliquées. Vous pouvez toujours vous tourner vers d’autres matériaux si nécessaire. Le dernier paramètre que vous devez prendre en compte pour choisir le bon taux de nicotine est logiquement de s’assurer qu’il est bien adapté à votre e-cigarette. Votre appareil doit vous délivrer une bonne dose de nicotine de manière cohérente à chaque bouffée. Cependant, certaines e-cigarettes sont plus puissantes par rapport aux autres. Lorsqu’une e-cigarette est puissante, elle vaporise, dans ce cas, d’e-liquide et ainsi de nicotine. Lorsque vous découvrez la vape afin d’arrêter de fumer, il devient donc préférable de s’orienter vers le matériel dédié aux débutants. Par exemple les Pods peuvent jouer parfaitement ce rôle à l’inverse de box mods étant peut-être trop complexes, surtout au niveau des réglages. Vous pouvez vous rendre en boutique afin d’échanger avec des professionnels. Ce qui marquera l’étape importante dans le sevrage tabagique. Pour commencer, vous devez échanger avec le revendeur sur la consommation quotidienne des cigarettes, la forme physique, ou bien la gêne qu’un tabac peut causer pour vous et pour votre entourage. Toutes ces informations permettront au revendeur de savoir votre degré de dépendance, de motivation et de vous conseiller ainsi selon vos besoins. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à retourner fréquemment chez le revendeur afin d’échanger sur les éventuels ajustements nécessaires. Cela va lui permettre de veiller à ce que vous soyez vraiment dans les bonnes conditions afin de poursuivre en toute sérénité votre sevrage tabagique.

L’artisanat tibétain : une tradition millénaire
Peut-on réparer un pare-brise ?